La violence économique entraîne une dépendance financière, qui réduit l’autonomisation de la femme et limite ses possibilités d’échapper à la violence.

Exemples de violence économique :

  • Privation ou contrôle des ressources financières et matérielles.
  • Interdiction de travailler.
  • Captation des aides sociales.
  • Contrôle strict des dépenses.
  • Non participation aux charges.
  • Surendettement.
  • Crédits contractés au nom de la femme.
  • Main mise sur le salaire, le carnet de chèque, la carte bleue, les biens de la femme.
  • Interdiction d’avoir un compte bancaire.
  • Obliger la femme à travailler gratuitement dans son entreprise ou commerce.
  • Refuser toute dépense pour l’entretien personnel de la femme.
  • Laisser la femme dans un dénuement total.