Les témoignages de nos bénéficiaires :

« Que dire pour ma part, une très belle histoire d’amour qui a commence’ avec un groupe de personnes très humaines. Il y a peu de gens de cette espèce, malheureusement, dans cette vie. » E.R.

« On dit que dans la vie, il y a des moments compliqués, mais on oublie de dire que dans ces moments, il y a toujours une main tendue. LEA c’était cette main qui m’a prise avec mes enfants, dans les moments difficiles que j’ai traversé. Merci pour nous avoir redonné le sourire et aidé à avancer, merci pour votre accueil avec respect, compréhension et sans jugement. On vous gardera toujours dans nos cœurs, vous êtes notre étoile. » A. T.

« J’essaye de tenir le coup comme je peux, c’est parfois difficile, même si je suis consciente que le plus dur est passé !!!
Je n’oublierai jamais votre présence et votre aide pour moi, mais surtout pour mes filles.
Merci et encore bravo pour tout ce que vous faites. » S.H.

« Mère au foyer pendant 18 ans, j’ai quitté mon mari après avoir subi des violences psychologiques et physiques. J’ai connu la rue, les hôtels sociaux, quand une assistante sociale m’a communiquée les coordonnées de l’Association Léa. En les rencontrant j’ai senti que je n’étais plus seule et que mon « calvaire » allait enfin s’arrêter. Sans l’Association, je ne sais pas ce que je serais devenue. » Nathalie

« Dans la vie il y a des moments de bonheur et des moments de tristesse. Dans le bonheur on trouve tout le monde à nos côtés, mais dans la tristesse, c”est difficile de trouver quelqu’un pour nous aider et nous écouter. Pour moi toutes les portes étaient fermées devant moi et j’ai trouvé L’association Léa. » R. M.

« Ce n’était pas dans mes habitudes de parler de ma vie et de me confier, mais j’ai accepté votre aide. C’est à ce moment là que j’ai pris conscience que je n’étais plus seule et que j°avais trouvé une seconde famille…Grâce à l’association LEA, je me reconstruis et j”espère que mon histoire donnera de la force, du courage et de l’espoir aux femmes pour s’en sortir et avancer. Lorsque vous n’avez plus rien, cela fait du bien d’avoir autour de vous des personnes qui vous redonnent confiance, qui croient en vous et ne vous jugent pas. » N.M.